The Wagners - A Serious Injury Law Firm blog shares Personal Injury stories and opinions relevant to Halifax, Nova Scotia residents. Let us know what you think.

ACTION COLLECTIVE CONTRE LES FORCES ARMÉES CANADIENNES - ROLE DU REPRESENTANT DEMANDEUR

Victor Lewin - Thursday, December 22, 2016

Cet article explique en détail:

  • 1. Le rôle du représentant Demandeur, et
  • 2. Qui fais partie de l’Action Collective.

Le représentant Demandeur proposé, dans ce cas-ci Mme. Glenys Rogers, apporte cette action en son nom mais aussi au nom de toutes les personnes au Canada qui sont présentement, ou ont formellement été membres des Forces Armées Canadiennes, et qui s’identifient en tant que femmes. Ce groupe de personnes, aussi appelé le “collectif” dans ce genre de processus légal, est aussi le groupe de personnes qui poursuivent légalement le gouvernement du Canada.

Le “Membre” des Forces Armées Canadiennes inclus ici TOUS les membres des Forces Armées Canadiennes, incluant la Marine Royale Canadienne, l’Armée Canadienne ainsi que la Force Aérienne Royale Canadienne.

Si vous êtes, ou avez précédemment été employé en tant qu’officier, officier-cadet, militaire de rang et /ou membre de tous commandements, formations et unités, y compris l’organisation des cadets, et que vous vous identifiez comme une femme, vous faites partie du groupe et pouvez prendre part à cette action collective proposée.

Il n’y a pas de délais requis quant au moment où la discrimination, le harcèlement ou l’abus a eu lieu, et les membres actuellement en service peuvent y prendre part. Toutes les communications entre les membres de l’action collective et Wagners resteront confidentielles.

EST-CE QUE LES MEMBRES DE L’ACTION COLLECTIVE DOIVENT ÊTRE VICTIMES DE DISCRIMINATION OU D’ABUS SEXUEL?

Le groupe, ou le “collectif” est défini comme “toutes les personnes au Canada qui sont présentement ou ont formellement été membres des Forces Armées Canadiennes et qui s’identifient en tant que femmes.” Si vous vous reconnaisez dans cette définition, vous faites probablement partie de l’action collective proposée. Il ne doit pas y avoir de poursuites judiciaires en matière de discrimination ou d’abus sexuel pour que quelqu’un puisse faire partie du recours collectif proposé. À ce moment, il est beaucoup trop tôt pour connaître, et s’il y a lieu, de quelle façon la compensation sera distribuée.

Les femmes membres des Forces Armées Canadiennes ont connu un large éventail de comportements sexuels inappropriés, allant de la discrimination fondée sur le sexe (par exemple, l’exposition à des expressions dégradantes, plaisanteries sexuelles et insinuations), à des incidents plus apparents de harcèlement sexuel et même d’agression. Dans tous les cas, de tels comportements créent une culture sexuée ainsi qu’un milieu de travail hostile. Tous les membres, les hommes autant que les femmes, devraient pouvoir travailler dans un environnement où ils se sentent en sécurité, à l’aise et sans aucune discrimination.

N’hésitez pas à nous contacter par courriel au classaction@wagners.co ou par téléphone au numéro sans frais 1 800 465-8794 pour de plus amples informations. Veuillez noter que TOUTES les communications avec Wagners demeurent strictement confidentielles.

 

Back to blog