Canadian Armed Forces / Forces Armées Canadiennes

Rogers v. The Attorney General of Canada

Nova Scotia Supreme Court File: Hfx No. 457658

Wagners filed a Statement of Claim with the Nova Scotia Supreme Court commencing a proposed class action against the Attorney General of Canada, alleging systemic gender- and sexual-orientation-based discrimination, bullying, harassment and sexual assault of female members within the Canadian Armed Forces.

The claim alleges that the Attorney General of Canada is vicariously liable for this systemic sexual misconduct. The claim further alleges that female members’ Charter-protected rights to be free from discrimination on the basis of sex have been violated. The Canada armed forces class action has been served on the Attorney General of Canada.

In 2015 an external review into sexual misconduct and sexual harassment in the Armed Forces. The review, headed by former Supreme Court of Canada Justice Marie Deschamps, revealed a sexualized environment in the Armed Forces, which is conducive to serious incidents of sexual harassment and assault. The external review report concluded that members of the military frequently suffer from degrading expressions, sexual jokes and unwelcome touching.

Reports of inappropriate relationships between members of differing ranks and date rape highlighted the use of sex to enforce power relationships and to punish and ostracize members. The report noted that there is a broadly held perception in the lower ranks that those in the chain of command either condone inappropriate sexual conduct, or are willing to turn a blind-eye to it. The report also concluded that the Armed Forces’ processes to identify, report, investigate and resolve incidents of sexual harassment are too complex to be effective, and do not yield appropriate outcomes. Resulting sanctions are often a mere slap on the wrist, making it unsurprising that most victims choose not to report an incident.

According to Statistics Canada, a survey of 40,000 members of the Armed Forces is currently underway to determine members’ personal experiences with sexual misconduct. The results are due to be published later this year.


Rogers v. Le Procureur Général du Canada

Cour Suprême de la Nouvelle-Écosse Dossier: Hfx No. 457658

La firme d’avocats Wagners a déposé sa demande avec la Cour Suprême de la Nouvelle-Écosse afin commencer une action collective contre le Procureur Général du Canada, alléguant une discrimination systémique fondée sur le genre et l’orientation sexuelle, l’intimidation, le harcèlement et l’agression sexuelle sur les femmes membres des Forces Armées Canadiennes.

La poursuite allègue que le Procureur Général du Canada est, par procuration, responsable de cette inconduite sexuelle systémique. De plus, la poursuite allègue en autres que les droits garantis aux femmes, par la Charte des Droits et Libertés du Canada, de ne pas être victimes de discrimination fondée sur le sexe, ont été violés. L’Action collective contre les Forces Armées Canadiennes a donc été livrée officiellement par huissier au Procureur Général du Canada.

En 2015, une étude externe a été effectuée concernant la discrimination sexuelle ainsi que le harcèlement sexuel. L’étude, conduite par l’ancienne juge à la Cour Suprême du Canada Madame Marie Deschamps, a révélé un environnement généralisé de sexualisation hostile dans les Forces Armées qui est propice à de graves incidents de harcèlement sexuel et de voies de fait. Le rapport de l’étude conclu que les membres militaires sont souvent victimes d’expressions dégradantes, de plaisanteries vulgaires à caractère sexuel, ainsi que de touchers grossiers et indésirables.

Les rapports de relations inappropriées entre les membres de différents rangs ainsi que le “viol par une connaissance” (aussi connu sous le nom commun anglophone de “date rape”) met en évidence l’utilisation de sexe pour faire respecter les relations de pouvoir et pour punir et ostraciser les membres. Le rapport a aussi noté qu’il y a une perception largement répandue dans les rangs inférieurs qui veut que ceux qui sont dans la chaîne de commandement tendent à tolérer les conduites sexuelles inappropriées ou seraient même disposés à fermer les yeux sur celles-ci. Ce même rapport a également conclu que les processus des Forces Armées pour identifier, signaler, enquêter et résoudre les incidents de harcèlement sexuel sont beaucoup trop complexes pour être efficaces et ne donneraient pas les résultats escomptés. Les sanctions qui en découlent sont souvent sans grandes conséquences, comme une simple giffle sur la main, ce qui ne surprend pas le fait que la plupart des victimes choisissent de ne pas signaler un incident et de ne pas porter plainte.

Selon Statistique Canada, un sondage auprès de 40,000 membres des Forces Armées est actuellement en cours afin de déterminer les expériences personnelles des membres en matière d’inconduite sexuelle. Les résultats seront publiés plus tard cette année.

The following documents concerning the class action which Wagners has filed as a result of systemic sexual discrimination against females in the Canadian Armed Forces are available for viewing in PDF format:

Wagners represents a number of women who have been subjected to discrimination, sexual harassment and bullying while they were a member of the Canadian Armed Forces.

If you, or a member of your family, were or are a female member of Canada's Armed Forces, you are eligible to be included as a Class Member in our proposed class action lawsuit.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Wagners représente un nombre de femmes qui ont été victimes de discrimination, de harcèlement sexuel et d’intimidation lorsqu’elles étaient membre des Forces Armées Canadiennes.

Si vous ou un membre de votre famille êtes, ou était, une femme au sein des Forces Armées Canadiennes, vous pourriez être admissible en tant que membre du groupe dans notre poursuite proposée en action collective.

To sign up and determine if you qualify, please fill out this registration form:

Pour vous inscrire et déterminer si vous êtes admissible, veuillez remplir ce formulaire d'inscription:

Top Ten Award Canadian Lawyer Magazine Lexpert ranking logo